Lucille

 Lucila mamita

Mère Guérisseuse

"Je suis fille de la Selva, 

fille de la Madre,

fille de la Liane sacrée,

celle qui enlace l’arbre de vie, 

lui chante la beauté dévoilée."

“J’ai ouvert un chemin d’harmonie dans la selva de haute amazonie du Pérou. "


Il y a 13 ans, Gardienne en la forêt de Broceliande, j'ai été appelée par les arbres d'Amazonie et j'y ai rencontré l'amour et l'enseignement de la Liane Mère.
Elle m'a ouverte, m'a mise au monde, à la luz. Elle m'a appris à ouvrir mon cœur et ma conscience, à déployer mes racines, à connaître le monde dans lequel nous vivons sous de nombreuses formes, et à voyager à l'intérieur de moi dans d'autres mondes. Elle m'a enseignée que ma fragilité, mon ultra sensibilité était mon trésor et ma force.
Ce processus de vie me ramène toujours à l'essentiel, à la simplicité, à l'humilité.

Depuis 9 ans, suite à sa demande, j'accompagne sur ce chemin que nous avons ouvert ensemble avec la Selva en douceur, patience, où il n'y a pas d'artifices.

Il ne s'agit pas de vivre une expérience parmi tant d'autres. C'est s'engagé auprès de soi, d'oser regarder, ressentir ce qui est, prendre sa place dans son corps, dans la "vraie vie".
Celle où nous sommes pleinement vivants, où nous acceptons de sortir de l'illusion et de la survie, de nous offrir à la Vie, les yeux grands ouverts, les pieds sur la Terre. Simplement. L'amour c'est la vie et nous sommes la vie.

Je viens donc vers vous témoigner de ce chemin de félicité au cœur d'une vie de tous les jours avec tous ses mouvements, ondulances, et aussi ses résistances et chaos.

Vous parlez de la beauté de la Selva, de ses eaux vives, plantes, papillons, oiseaux, arbres fleurissants, roches gardiennes, du parfum des racines... Comment la terre et le ciel s'embrasse.

Vous racontez le bonheur de vivre une diète, cette retraite avec les plantes maîtresses où nous pouvons faire silence, s'arrêter pour se régénérer profondément. Le cocon qui accueille notre métamorphose.

Et aussi pour vous offrir ces chants que la Selva dépose en moi quand j'écoute son souffle, sa merveilleuse symphonie et que je réponds pour lui offrir la beauté de notre humanité.

SOURCE (chant)

 

A ma source, à ma source intérieure, claire.

Au-delà du temps et des certitudes, à ma source je me désaltère.

Fertile, intense et calme je me suis dénudée et je suis morte.

Fertile intense et calme je me suis mise au monde. Un seul chant vit.

J’emmène sous ma cape blanche la Louve fidèle. Je préserve sous ma cape dorée,

mille trésors que je ne montrerai à personne.

A ma source je monte et je descends, je descends et je monte, parcours les mondes, le ciel chevauchant La Lune. La Lune à double faces, celle d’ici et celle de là-bas.

Et vive, dans l’interstice, de mes ailes blanches je franchis le seuil pour féconder mon œuf et le déposer délicatement, dès mon retour à Terre, sur de la mousse aux racines de mon Arbre.

Vie! Vie! Soulève l’Histoire! En quelques battements d’ailes la voilà qui se transforme dans les airs!

J’aime, ainsi est-il! J’aime infiniment, la conscience en firmaments. L’ouvrage de la matrice se tisse!

 

J’accueille ses pas de géants, ces montagnes à soulever, cette vie modeste à créer. La merveilleuse et mystérieuse qui me font vivre tant de vies à la fois en cette Terre du milieu.

Lucille aimée (Octobre 2016, ce chant n’est pas encore enregistré),

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc

Madrecita 

06 88 62 72 82

lucille.madrecita@gmail.com

© Copyright 2019  Madrecita